Transaction en cours. Veuillez patienter

Blog

Types d'abeilles

03.06.2019

Lorsque l'on parle de ruches, de ruchers et d'abeilles, il conviendrait d'avoir à l'esprit que les abeilles ne sont pas toutes de la même race. Vues de près, elles ne se ressemblent pas forcément, et elles n'ont pas toutes le même comportement. 
Chez les apiculteurs aussi, on en rencontre qui ont des préférences pour une race plutôt que pour une autre. 

Sans faire un exposé très détaillé sur la question mais afin de comprendre le choix des apiculteurs, voici une liste des races le plus souvent rencontrées en Europe et de leurs avantages et inconvéniants. 

 

Aujourd'hui on compte dans le monde neuf races d'abeilles destinées à l'apiculture qu'on apelle communément abeilles domestiques. Certaines races sont dites pures d'autres sont issues de croisements faits par les hommes.

Les races doivent leur différence le plus souvent à leur origine géographique. Ainsi parmi les neuf races, huit sont réparties dans l'Asie du Sud-Est. C'est la neuvième race - Apis Mellifera qui va nous intéresser. Celle-ci est présente dans une grande partie du continent européen et sur le continent africain.   


Les Apis Mellifera le plus souvent rencontrées en Europe sont : 

 
  • L'Abeille noire 



L'abeille noire doit son nom à sa couleur très foncée. De plus elle est assez velue. 

Cette abeille est très répandue en France et en Europe. Elle s'adapte très vite à son environnement. 


L'abeille noire est appréciée principalement car :

- elle essaime peu
- elle résiste très bien à l'hiver, ce qui fait que c'est souvent un choix judicieux pour les ruchers en montagne
- sa colonie se développe bien




Si elles n'est pas toujours "choisie" par les apiculteurs c'est parce que : 

- elle peut être agressive.
- sa production de miel est moyenne, peut être parce que le redémarrage de la colonie au printemps est relativement lent. De plus elle a une langue courte, ce qui l'empêche de butiner les fleurs profondes.
- l'élevage de reines "abeille noire" et de la gelée royale est très laborieuse.
- elle est sensible aux maladies du couvain. 

 
  • La carnica 





La carnica est une race très fréquente dans les régions allant du sud de l'Autriche à la Grèce et dans les pays le long de la mer Adriatique (ex pays yougoslaves). Elle est très répandue en Hongrie, Roumanie, Bulgarie. 
Physiquement cette abeille ressemble à l'abeille noire. Elle est grande en taille, foncée et velue.
En revanche, elle présente des avantages et inconvéniants différents. 
 



Elle est appréciée pour : 

- son tempérament. Elle n'est pas agressive, mais plutôt douce.
- sa résistance à l'hiver (comme l'abeille noire).
- elle n'est pas gourmande ce qui veut dire qu'elle a besoin de moins de miel ou de sirop/candis.
- sa capacite à démarrer rapidement au printemps ce qui veut dire que si la météo est clémente elle peut produire rapidement du miel.
- la carnica n'est pas très sensible aux maladies dont souffrent les couvains.
- sa langue qui est longue lui permet de butiner les fleurs profondes. 


Inconvéniants : 

- la carnica essaime beaucoup.
- elle est sensible aux acares, et à la maladie appelée nosémose (infection intestinale dont les abeilles peuvent tomber malades surtout lorsque les hivers sont très longs et que les abeilles ne peuvent pas sortir faire leurs besoins).  


 
  • L'Abeille caucasienne




L'abeille caucasienne est proche de la carnica. Elle doit son noms aux régions du Caucase où elle est répandue. 
Elle présente sensiblement les même qualités et défauts que sa cousine. 

Douce et résistante à l'hiver, avec une langue longue qui lui permet de butiner en profondeur. En revanche contrairement à la carnica, elle n'essaime pas beaucoup.

Concernant ses défauts, la caucasienne est sensible aux acares et maladie de l'intestin, propolise beaucoup et se développe moins vite que d'autres races au printemps. 




 
  • L'Abeille italienne 


L'abeille italienne est l'une des plus répandues dans le monde. Du fait de l'ensemble de ses qualités, elle est très exportée et ceci notamment en Australie et en Amérique latine. 

L'abeille italienne doit son nom à ses origines. Elle est facilement reconnaissable par rapport aux autres races de par sa couleur à prédominance jaune. 


Ses qualités principales sont : 

- son doux tempérament
- elle se développe rapidement au printemps et elle produit beaucoup de miel
- il est très aisé à produire des essaims à partir d'elle ainsi que de s'en servir comme base pour la réalisation de races hybrides


Inconvéniants de l'abeille italienne :

- elle est sensible aux conditions climatiques et a du mal à survivre de par hivers froids
- comme elle se développe rapidement, à l'arrivée de l'hiver les colonies sont importantes et les abeilles consomment beaucoup pedant l'hiver 



Les races ci dessus sont des races dites des races "pures". 

Parmi les races hybrides, une des plus pratiquées en Europe et surtout en France est la Buckfast.


 
  • L' Abeille Buckfast




L'Abeille Buckfast a été créée artificiellement en Angleterre. 

Les apiculteurs l'apprécient pour les raisons suivantes : 

- elle essaime peu
- c'est une abeille travailleuse et elle produit beaucoup de miel
- n'est pas agressive
- elle hiverne bien et résiste bien à certaines maladies


En tant que défaut on peut mentionner le fait que l'abeille Buckfast est gourmande pendant l'hiver. 
 

Le choix de races d'abeille pour l'expolitation appartient à l'apiculteur. 
Il va l'arrêter en fonction de l'emplacement de son rucher, de ses besoins : en miel, en propolis, pour la evnte d'essaims etc. 



@Crédit photos Wikipedia, Flickr