Nouvelles de nos ruchers

Les nouvelles reines

01.05.2018, Rucher Trèfle

Lors de notre dernière conversation avec Mr Denev, il nous a dit qu'il "préparait les reines". 

Ni un, ni deux, nous voilà au rucher Trèfle. 

Reine - La reine est dans une colonie l'élément le plus important. C'est celle qui assure la postérité, celle qui pond les oeufs. Elle est nettement plus grande que les autres abeilles, car nourrie à la gelée royale. La reine ne sort qu'une fois dans sa vie pour son vol nuptial. De sa santé dépendra si la colonie sera forte ou pas. On dit qu'une reine est forte pendant 2 à 3 ans. Nombreux apiculteurs (pour ne pas dire tous), la changent de manière à ce que les colonies ne faiblissent pas. 

Lors de notre entrevue avec Mr Denev il nous explique qu'il y a plusieurs méthodes de fabriquer des reines. Généralement chaque apiculteur a sa préférence.

Les méthodes se différencient en gros ainsi : 







- avec picking (greffage)- la méthode très classique (et un peu redoutée) 
- sans picking  
- ou "méthode spontannée"
 

Mr Denev dit qu'à son sens il n'y a pas véritablement une méthode meilleure que l'autre. Tout dépend pourquoi on a besoin d'élever des reines.  






Pour sa part, il est parti pris pour le "sans picking".    

 


Elever des reines est prenant, c'est même un métier à part entière. 
Le tout n'est pas seulement de les "fabriquer". Ensuite, il faut que la colonie accepte la nouvelle reine (un temps d'isolement s'impose). 







Mr Denev n'élève des reines que pour les besoins de son rucher : raisons financières, mais surtout de bon sens. 
Il nous montre les familles où il a introduit de nouvelles reines. 

Nous de notre côté, on ne peut pas nous empêcher de lui demander pourquoi ne pas attendre tout simplement la nature faire.
 

On cite ici sa réponse :

"Entre être intruisif et changer de reine tous les ans, et laisser la nature faire comme vous dites, il y a un monde. On peut bien sûr attendre. Mais cela affaiblira la colonie, et elle produira moins de miel. Or, nous voulons aussi du miel.
Personnellement, j'ai choisi le juste milieu. Changer de reine uniquement dans les ruches où je vois que la reine est moins fertile. "


Cela se défend. Si on a bien compris, c'est "aider la nature".